18 - 19 mei 2019 | Antwerp Expo |  10.00 - 18.00 uur

Nieuws

Tweede huis in SPanje

Acheter une residence secondaire en Espagne

La crise immobilière et bancaire semble derrière le dos en Espagne. Ces dernières années, les touristes ont massivement investi dans des appartements et des maisons espagnoles, ce qui a fait grimper les prix. Du coup, la période des « bonnes affaires » est révolue, elle aussi.

Hausse des prix immobiliers
De janvier à mars 2017, le mètre carré dans les villes et les zones touristiques a augmenté en moyenne de 5,3%, comparé à la même période un an plus tôt. Ailleurs, les hausses de prix sont toutefois moins marquées. Il faut néanmoins se méfier de potentielles affaires spectaculaires dans des « régions moins populaires ». Sachez que la valeur d’une maison baisse lorsqu’elle n’est pas chauffée en hiver ni entretenue. Souvent, les biens meilleur marché sont moins bien situés ou mal isolés.

De plus en plus de jeunes
Celui qui achète une résidence secondaire en Espagne recherche généralement le beau temps. On le trouve au sud de Valence. Le nord de la Costa Blanca offre à ce niveau le meilleur rapport qualité-prix. Le confort aussi est un critère majeur. C’est pourquoi l’on opte souvent pour des appartements neufs ou des villas modernes. Les acheteurs ne sont pas seulement des personnes plus âgées; de plus en plus de jeunes investissent eux aussi dans l’immobilier espagnol. Celui qui veut mettre son bien en location optera de préférence pour un appartement avec 2 chambres à coucher et 2 salles de bains à la côte.

Impôts sur les résidences secondaires
Si vous achetez une construction neuve en Espagne, vous payez 10% de TVA. Pour un bien existant, vous devez vous acquitter des droits d’enregistrement, qui varient d’une région à l’autre. Sur les revenus locatifs, enfin, et sur la plus-value en cas de vente, vous êtes redevable de 19% d’impôts.